Actes Sud

Imaginer la pluie – Santiago Parajes

1504360266-chronique

imaginer-la-pluie-911296-264-432

9

Date de sortie: 5 avril 2017
Éditions: Actes Sud
Thème: Contemporain
Prix: 21 euros

11

Il n’a jamais connu que les dunes et le désert, et pour toute compagnie sa mère qui lui raconte un monde détruit par la folie des hommes. Ici point de rose à soigner, point de renard ou d’astéroïde à chérir. La nostalgie n’a pas cours, seul compte ce qui autorise la survie : un appentis pour s’abriter des tempêtes de sable ; quelques palmiers et un puits ; beaucoup de lézards, et de rares légumes. Consciente que son petit prince devra un jour désirer autre chose, la mère fait de lui le dépositaire de ses souvenirs. Elle lui représente ce qui composait l’existence d’avant : le goût du café fumant, l’arôme des fleurs, la rosée du matin sur les fougères, les notes d’un piano, mais aussi la haine, la cupidité et la guerre. Elle sait qu’un jour il faudra partir, s’arracher à ce lieu familier mais précaire. A la mort de sa mère, terrassé par le silence, le garçon entreprend un long voyage pour revenir vers les hommes. Fable exquise sur le désert intérieur de chacun, composé d’épreuves, de solitudes et de mirages, Imaginer la pluie s’attache à l’inventaire de ce qui est réellement indispensable à notre bonheur.

10

J’ai lu Imaginer la pluie en novembre dans le cadre du prix Escapages 2019 de ma région qui récompense des nouveaux auteurs. J’ai mis un long moment avant de pouvoir écrire cet article puisqu’il m’a beaucoup bouleversée. J’ai eu du mal à mettre des mots sur ce roman que j’avais trouvé tout juste moyen en finissant ma lecture, mais avec du recul Imaginer la pluie est une petite perle.

Nous suivons l’histoire de Ionah, un jeune homme vivant avec sa mère dans le dessert. Il n’a jamais parlé à personne d’autre que sa mère, elle est sa sauveuse, son Dieu. Et lorsqu’elle vient à décéder, Ionah se retrouve perdu, seul dans le désert.

Imaginer la pluie est poétique à souhait, dès le début j’ai réussi à m’immerger complètement dans le monde de l’auteur. Par ailleurs, les chapitres sont très court donc il est très facile de tourner les pages sans rendre réellement compte. Imaginer la pluie m’a sorti de quotidien pour me faire rêver. Cependant, il ne faut pas s’attendre à avoir beaucoup d’action, et même s’il y a des passages longs cela ne m’a pas dérangé car j’ai été conquis par le personnage principal que j’ai trouvé absolument courageux !

A travers une plume poétique, l’auteur aborde des thèmes divers et variés tels que la solitude, le silence, la mort.. Pour finalement nous demander si l’Homme peut réellement vivre seul, sans personne et dans un silence pesant ?

Imaginer la pluie est un roman peu connu qui mérite réellement d’être lu pour sa poésie et son originalité. L’auteur nous plonge dans son monde et son univers à la perfection.
16

« Parfois, une photo aide à se rappeler quelqu’un de plus important que la nourriture et l’eau, car la nourriture et l’eau ne permettent que de survivre. Si j’avais une photo de mère, je ne la perdrais jamais. Mais je n’en ai pas et je dois utiliser mes propres souvenirs, ce que personne ne pourra jamais m’enlever. »


Retrouvez aussi:

point-cardinal-950301-264-432 téléchargement le-courage-qu-il-faut-aux-rivieres-933371-264-432

Publicités