XO Editions

Central Park – Guillaume Musso

1504360266-chronique

 

 

 

central-park-416258-264-432

9

Date de sortie: 27 mars 2014
Éditions: Xo Editions
Thème: Contemporain
Prix: 8 euros 10 (poche)

11

Alice et Gabriel n’ont aucun souvenir de la nuit dernière…pourtant, ils ne sont pas près de l’oublier. New York, huit heures du matin … Alice, jeune flic parisien, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l’un à l’autre sur un banc de Central Park. Ils ne se connaissent pas et n’ont aucun souvenir de leur rencontre. La veille au soir, Alice faisait la fête avec ses copines sur les Champs-Élysées tandis que Gabriel jouait du piano dans un club de Dublin. Impossible ? Et pourtant … Les questions succèdent à la stupéfaction. Comment se sont-ils retrouvés dans une situation aussi périlleuse ? D’où provient le sang qui tache le chemisier d’Alice ? Pourquoi manque-t-il une balle dans son arme ? Pour comprendre ce qui leur arrive et renouer les fils de leurs vies, Alice et Gabriel n’ont pas d’autre choix que de faire équipe. La vérité qu’ils vont découvrir va bouleverser leur existence …

10Alors qu’il était dans ma pal depuis plus d’un an, j’ai décidé de le sortir sans réellement d’envie. Je n’avais pas forcément d’attente puisque ce n’est pas un genre littéraire que j’ai l’habitude de lire. En effet même si en ce moment je sors de ma zone de confort, je lis très rarement de thriller.

Alice une Française d’une trentaine d’année. Elle se réveille dans Central Park à coté de Gabriel, un pianiste de Jazz. Ils ne comprennent pas ce qui se passe et après quelques recherches ils comprennent que leur destin est lié et même s’ils ne se connaissent pas, ils vont essayer de résoudre ce mystère ensemble.

Mon premier Musso et je ne suis pas déçue. J’ai beaucoup aimé la plume et l’univers de l’auteur. Et il arrive à nous transmettre les émotions qu’Alise ressent. En effet, nous sommes comme elle, dans une confusion immense jusqu’à la fin du roman. Jusqu’au moment où nous sommes enfin délivrés et qu’on découvre enfin la vérité. Musso m’a tenu en haleine jusqu’à la dernière ligne grâce à l’omniprésence de rebondissement qui m’a encore une fois donné envie de finir l’histoire.  Par ailleurs, j’ai trouvé qu’il exécutait à la perfection la description des décors et lieux. Ce n’est pas trop, ni pas assez.  Le rythme est soutenu et je suis restée scotcher jusqu’à la fin, j’avais vraiment envie d’avoir le fin mot de l’histoire.

Cependant, même si j’ai énormément aimé ce roman j’ai trouvé la fin un peu grosse. L’intrigue est tellement bien tournée et ficelée qu’on s’attend réellement à un quelque chose d’énorme. Par ailleurs, j’ai essayé de rassembler toutes les pièces du puzzle sans succès . Toutefois même si je ne m’attendais pas à cela,  nous pouvons qu’être surpris puisque celle-ci est inimaginable. Musso plonge ses lecteurs dans un mélange de surnaturel et de réel. 

Les personnages sont attachants, j’ai beaucoup aimé Gabriel qui est un homme avec un humour très particulier. Alice m’a quelquefois énervé avec son caractère trop compliqué et dur. Mais son histoire m’a énormément touché et j’ai versé à cause d’elle quelque larme.

Pour conclure, Central Park est une très belle découverte que je conseille. Des personnages attachants, une intrigue incroyablement bien ficelée, et des décors sublimes qui expliquent le succès de ce bouquin. Je lirais avec plaisir un autre livre du même auteur ! 17

« Il suffit d’un instant. Un regard. Une rencontre. Pour bouleverser une existence. La bonne personne, le bon moment. Le caprice complice du hasard. »


J’ai égaré la lune – Erwan Ji. Imaginer la pluie – Santiago Parajes

Publicités
bilan lecture

Bilan : 7 mois.

1504360266-bilan-lecture

Je vous retrouve pour un bilan lecture. Je voulais le faire pour les 6 mois mais je n’ai pas pris le temps de le faire avant que je parte en Slovaquie.

Mon année 2018 est très pauvre niveau lecture, je ne prends plus le temps de lire. En plus de cela, je n’ai pas beaucoup de coup de cœur ce qui n’arrange pas ma « panne de lecture ».


♥ coup de coeur / * déception:

Janvier: 284 pages 

  • Never Never : 95
  • Thérèse Desqueyroux : 189 *

Févier: 1291 pages

  • Winter – tome 4 : 987
  • Les buverus de lumière : 304

Mars: 935 pages

  • Luxe – tome 3 : 441
  • Le courage qu’il faut aux rivières : 214
  • Le parfum : 280  *

Avril: 1129 pages

  • La promesse de l’aube : 455
  • Point cardinal  : 224
  • Elle s’appelait Sarah : 402 
  • Emma et Capucine tome 1 : 48

Mai: 459 pages

  • J’ai égaré la lune – tome 2 : 459

Juin: 1481 pages

  • Le prince de la nuit : 811
  • Pour un tweet avec toi : 288
  • Central Park : 382

Juillet693 pages

  • Never Never – tome 3 : 107
  • Dimily – tome 2 : 346
  • Casse-Gueule : 240

2017 – 6 mois : 24 livres lues dont 8888 pages

2018 – 7 mois : 18 livres lues dont 6272 pages 


Retrouvez :

Top / Flop : série Bilan film : Février Série : Les Demoiselles du téléphone