Le livre de Poche

Elle s’appelait Sarah – Tatiana De Rosnay

1504360266-chronique

téléchargement

9

Date de sortie: 8 novembre 2012
Éditions: Le Livre de Poche
Thème: Historique
Prix: 7 euros 10

11

Lorsque Sarah, 10 ans, est brutalement tirée du sommeil pour être emmenée avec ses parents, elle pense revenir très vite et cache innocemment son petit frère dans le placard secret de l’appartement. Mais c’est au Vélodrome d’hiver que Sarah, comme des milliers d’autres juifs en cette nuit de juillet 1942, est conduite… Lorsque 60 ans plus tard, Julia, journaliste, se voit confier la rédaction d’un article sur les rafles du Vel d’Hiv, elle découvre avec horreur l’histoire de Sarah, et le visage de la petite fille ne la quitte plus.Contre l’avis des siens, Julia décide de faire la lumière sur des évènements qui ont à jamais changé des vies, et cela même au prix de ce qu’elle a de plus cher au monde…

10

Un roman que j’avais très envie de lire depuis plusieurs années sauf que j’avais oublié son existence jusqu’au moment où une de mes amies m’a proposé de me le prêter. Par conséquent j’ai sauté sur l’occasion !

Julia Jarmond est une journaliste américaine qui vit à Paris avec son mari et sa fille. Pour la commémoration du Vél d’Hiv, elle doit enquêter sur cette période qu’elle connaît très mal. Et en découvrant les horreurs des déportations, Julia va s’intéresser  particulièrement à l’histoire de Sarah, une petite fille juive qui veut désespérément retrouver son frère.

Un énorme coup de cœur inattendu pour Elle s’appelait Sarah. On se retrouve plongé dans deux périodes : une historique traitant de la Seconde Guerre mondiale sous le point de vue de Sarah. Et une période contemporaine, les années 2000 sous le point de vue de Julia, la journaliste.  J’ai énormément aimé les deux points de vue, cela a rendu le roman très dynamique et addictif. Par exemple quand je finissais le chapitre de Sarah j’avais juste envie de lire la suite donc je s’empressais de lire celui de Julia… Par conséquent j’ai lu ce roman en vingt-quatre heures. De plus, j’ai trouvé l’intrigue très intéressante et addictif !

Ce roman raconte l’indifférence et la culpabilité que les Hommes ont éprouvés. L’auteur a voulu entretenir la mémoire des Juifs déporté durant la Seconde Guerre mondial puisqu’on a tendance à oublier ce qui nous fait honte. Même si Elle s’appelait Sarah m’a perturbé, révoltée et hantée je n’ai pas réussi à me détacher de ma lecture car elle était si addictive que je voulais absolument rester avec Sarah.

Elle s’appelait Sarah nous apprend beaucoup sur l’histoire de la France puisqu’on n’apprend sous cette forme en cours donc je me suis retrouvée choquée et anéantie de ces horreurs.  Tatiana De Rosnay a réussi à écrire avec justesse grâce à sa plume incroyable les horreurs de notre histoire. 

L’adaptation cinématographique m’a légèrement déçu par rapport à ce magnifique roman.20

« La nuit commençait à tomber et à mesure, son désespoir, et celui des milliers de gens enfermés avec elle, se mettait à grandir, comme une créature monstrueuse, hors de contrôle. »


Retrouvez :

le-courage-qu-il-faut-aux-rivieres-933371-264-432 lux,-tome-2---onyx-656383-264-432 point-cardinal-950301-264-432

Publicités

4 commentaires sur “Elle s’appelait Sarah – Tatiana De Rosnay

  1. Bien envie de le lire, pas tout de suite car cette période me touche énormément… A chaque fois qu’on en parle, j’ai envie de pleurer… Contente que tu aies aimé 🙂 ! C’est important de ne pas oublier…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire ! ♥

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s