Lumen.

The memory book – Lara Avery

couv2836612978222115925Date de sortie: 12 mai 2016
Éditions: Lumen
Thème: Contemporain.
Prix: 15 euros.

9782221159255

On me dit que ma mémoire ne sera plus jamais la même, que je vais commencer à oublier des choses. Au début juste quelques-unes, mais ensuite beaucoup plus. Alors je t’écris, cher futur moi, pour que tu te souviennes !
Sam a toujours eu un plan : sortir première du lycée et filer vivre à New York. Rien ne l’en empêchera – pas même une anomalie génétique rare qui, lentement, va commencer à lui voler ses souvenirs, puis sa santé. Désormais, ce qu’il lui faut, c’est un nouveau plan.
C’est ainsi que naît son journal : ce sont les notes qu’elle s’envoie à elle-même dans le futur, la trace des heures, petites et grandes, qu’elle vit. C’est là qu’elle consignera chaque détail proche de la perfection de son premier rendez-vous avec son amour de toujours, Stuart. Le but ? Contre toute à tente, contre vents et marées : ne rien oublier.

97822211592

The memory book est un roman que je ne connaissais pas avant qu’Estelle en parle sur son compte Instagram, elle a tellement vendu ce roman que je me suis directement lancée.

Sam est première de sa promo, elle veut partir faire ses études à New York jusqu’au jour où elle apprend qu’elle est malade. Donc écrit à la future Sam pour qu’elle se souvienne de la jeune fille qu’elle est devenue.

Dès le début on rentre dans le vive du sujet, la maladie. Sam est atteinte d’une maladie rare qui est la Niemann-Pick type C qui lui fait perdre la mémoire. Sam explique ce qu’elle ressent, elle écrit sur les derniers jours du lycée et sur son ami d’enfance Cooper et sur le merveilleux Stuart qu’elle aime depuis la seconde. Elle écrit sur son quotidien qui devient de plus en plus compliquer pour son entourage et elle. Je n’ai pas pu lâcher le roman à partir de la moitié du roman, je voulais vraiment savoir ce qui allait se passer pour notre héroïne et ses amis.

La narration est vraiment originale et je trouve que ça rend le roman encore plus bouleversant. Un mélange de note, de journal intime et de message. La narration facilite notre attachement à cette jeune fille qu’on n’a pas envie de quitter. La plume de Lara Avery est puissante et fluide, elle est incroyable elle a réussi à transmettre les émotions des personnages. Le scénario est bien ficelé, j’ai trouvé touchant de découvrir une nouvelle maladie que je n’avais jamais entendue parler avant de lire The memory book. 

Un roman est très dur, il donne vraiment le cafard même s’il fait aussi beaucoup sourire. J’avais une seule envie de sauver Sam pour qu’elle puisse profiter de sa fille de jeunes adultes, pour qu’elle aille à la fac son rêve depuis toujours. La romance entre Stuart et elle m’a un peu dérangé, au début j’aimais bien jusqu’au moment où leur relation est devenue une routine, il manquait un peu de piquant pour moi. Stuart est un personnage que j’ai beaucoup aimé, on reverrait toute d’avoir un petit ami comme lui, protecteur, écrivain, séduisant. Mais le problème c’est qu’il était un peu trop parfait je pense, j’aurais aimé découvrir son côté un peu fou. Cependant j’ai adoré l’amitié que partagent Cooper et Sam, elle était tellement sincère sans paillette. Cooper est vraiment mon personnage coup de cœur du roman, tellement touchant, tellement lui-même. Il n’essayait pas d’être parfait, il avait ses défauts et j’ai adoré découvrir ses différentes facettes. Sam est un personnage que j’ai beaucoup plus apprécié dans la seconde partie du roman, au début je la trouvais un peu froide mais par la suite quand la maladie la rattrape elle devient beaucoup plus sincère et humaine. Une jeune fille très forte qui ne veut pas abandonner ses rêves même avec les difficultés qu’elle rencontrera.

Un roman que j’ai beaucoup aimé, je n’ai pas trouvé de défaut mais il manquait quelque chose pour que ce roman soit un coup de cœur. La couverture est juste magnifique, les couleurs et le puzzle qui est une belle métaphore pour un joli roman. 16

« Un baiser sans contexte ni signification, c’est un peu comme parler pour ne rien dire. »

Publicités

2 commentaires sur “The memory book – Lara Avery

  1. Oui, c’est dommage que la relation avec Stuart tourne ainsi… C’était mignon au départ. J’ai beaucoup aimé ce roman même si j’ai eu un pincement au coeur à la fin. Je comprends que tu dises qu’il donne le cafard malgré les jolis messages de l’héroïne/auteur. C’est très poignant…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire ! ♥

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s